Retraite – Régime spéciale pour la maison « poulaga »

Ainsi donc la raison première évoquée pour « lisser » en mettre toutes les retraites au régime universel, n’est évidemment plus d’actualité. Dans la suite logique des accords corporatistes déjà accordés à certains, il ne sert plus à rien de sortir du chapeau le soi-disant épouvantable (soi-disant cette répulsion populaire unanime) des régimes spéciaux des cheminots (entre autre) comme étant l’exemple type de ce qu’il ne fallait pas tolérer par le tout à chacun pour assurer l’équité de tous à la retraite.

Lire la suite

Vu de l’étranger : la démission de Collomb.

Emmanuel Macron a finalement accepté la démission du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, mardi 2 octobre, après l’avoir dans un premier temps refusée. Un nouveau revers pour le président français qui fait couler de l’encre à l’étranger.

Lire la suite

Illégalité des voitures radar privées : questions !

Une note du Ministère de l’intérieur remet en question la légalité des voitures radar rédigée en mars 2017, elle réclamait la mise en conformité de la loi et des sociétés privées.

Lire la suite

Une loi dangereuse …

La Cimade a décrypté l’intégralité du texte, et le constat est accablant : hormis de rares mesures de protection favorables, les garanties et droits fondamentaux, notamment le droit d’asile, sont bafoués, des dérogations majeures au droit commun sont consenties, et une accentuation de la maltraitance institutionnelle est rendue possible.

Lire la suite

Peut-on tout dire ?

La polémique enfle autour de l’humoriste Dieudonné. De tout temps les humoristes ont à un moment ou un autre, outrepassé l’humour, s’attaquant moralement, intellectuellement ou physiquement à des personnes, pour leur appartenance à des communautés, partis politiques, etc. De là à appliquer la censure comme solution, il doit y avoir un grand moment de réflexion avant de l’appliquer, car n’en doutons pas, à partir du moment où on commence à censurer un humoriste en raison de ses propos, qui définira les propos malveillants de la satire, du droit de s’exprimer, du droit de faire rire, du droit de savoir … Que l’on condamne Dieudonné pour ses propos racistes, personnellement ne me dérange pas ; mais quid des pamphlétaires Guy Bedos, Stéphane Guillon, Gaspard Proust,… Et encore, quels destins auront les dessins satiriques, faudra-t-il revenir à la censure comme en 40 ou pendant la guerre d’Algérie, des journaux tels que le Canard enchaîné, Charlie hebdo, Le Monde, L’humanité, etc.

Franchement Valls, tu nous enm…  Perso, Dieudonné je ne l’écoute pas, m’intéresse pas, n’irais pas le voir. MC

Lire la suite