Gauche : Hollande scie la branche

On peut avoir historiquement raison et politiquement tort. François Hollande l’a montré dimanche sur Canal + avec son allusion à une Marine Le Pen qui parlerait aujourd’hui comme dans les tracts du PCF « des années 70 » lorsqu’elle fait de la nationalisation des grandes entreprises et la fermeture des frontières les leviers patriotiques du redressement économique. De fait, à bien des égards, cette vision de l’économie, étatiste et anti-européenne, présente des analogies avec celle du PCF de Georges Marchais, mais la comparaison s’arrête là où un fossé sépare ce parti arcbouté sur les acquis sociaux et voulant faire payer les riches, d’un FN qui prend prioritairement pour cibles les immigrés et les « assistés ». Lire la suite

A gauche la désunion « dessert » la gauche.

Écrit dans « les Échos » journal absolument opposés aux politiques de gauche, un article m’oblige a reconnaitre la justesse des propos qu’il contient. Bien évidemment tant que la gauche –la vraie gauche– s’éparpillera en division, tant que régnerons chef-chef et sous-chef,  ou même des chef-chef chacun cloisonnés dans leur unité et leur absolu entêtement, ne réaliseront pas qu’il faut d’abord jeter des bases commune et solides sur des points précis, à la fois en matière économique mais aussi sociétale, la gauche –la vraie gauche– désunie n’existera que de façon marginale alors que des exemples nous venant d’autres pays européens comme Syriza et demain Podemos devraient nous inciter a plus de réalisme. MC Lire la suite

1er Tour Mars 2015, trois surprises !

Lorsque médias et sondages se trompent, c’est assez jouissif de voir et d’entendre les rétropédalages de certains de ces supports et leaders politiques. En conclusion lorsque les électeurs décident de leur propre chef il n’y a plus qu’à attendre le résultat des urnes. Savourons à juste titre cet article paru dans « le Figaro » . MC Lire la suite

Valls et le Front national

Le Premier ministre vient de dénoncer le silence des « grandes consciences » face à l’extrême droite. L’universitaire Maryse Souchard lui réplique dans une lettre ouverte. Lire la suite