Depuis que de grandes marques (Dolce et Gabbana, H&M, Uniqlo…) ont décidé de commercialiser des « burkinis » (maillot de bain couvrant tout le corps) et des hijabs (voile islamique couvrant les cheveux), les féministes n’en finissent plus de se diviser : s’agit-il d’une simple volonté marketing de répondre aux attentes d’une clientèle musulmane ? Ou ces initiatives constituent-elles une atteinte à l’émancipation des femmes ?

En réponse aux attentats, François Hollande a annoncé une pelletée de mesures sociales, éducatives et urbaines sur fond de climat sécuritaire. Mais le catéchisme républicain du gouvernement pourrait bien s’avérer contre-productif.

Que va faire le gouvernement après l’adoption de la résolution en faveur de la reconnaissance de l’État palestinien ?

La question reste en suspens après un débat à l’Assemblée marqué par deux interventions de grande qualité, celles du député Front de gauche François Asensi et de l’UMP Axel Poniatowski, lequel s’est nettement démarqué de la plupart de ses amis politiques.

Après un utile débat à l’Assemblée nationale, la position du gouvernement quant à une reconnaissance de l’État palestinien reste embarrassée et confuse.