On vous aura prévenu

En arrivant, le 5 juin, à la réunion du groupe parlementaire LRM, Edouard Philippe n’affiche pas sa décontraction habituelle. Il a le visage fermé de celui qui en a gros sur la patate.

Lire la suite