Et si ?

… Si, c’était l’affaire « Benalla » et le compte rendu de l’audition de cet intrigant par le Sénat, qui faisait vaciller le pouvoir en place, plutôt que l’insurrection des gilets jaunes, le grand débat ou les élections européennes ?

Lire la suite

Ils n’ont rien vu, rien entendu !

Depuis l’incarcération de Carlos Ghosn, le 20 novembre [2018], les administrateurs de Renault, dont la fonction est de surveiller et de contrôler les activités de l’entreprise et de son PDG, [regardent ailleurs].

Lire la suite

Désertion dans l’entourage de Macron ?

Peut-on se poser la question après le démantèlement de l’équipe de « conseilleur » du président, que ce dernier écarte des décisions celles et ceux qui l’ont emmené depuis presque deux ans à un rejet caractérisé d’une politique et d’un système de société à bout de souffle. Et si est cité dans tout ce contexte de renouvellement au sein de l’Élysée, comme cause l’affaire Benalla, elle n’est en réalité qu’un leurre par rapport à la grogne populaire s’étant instauré dès le lendemain de l’élection d’Emmanuel, et les votations d’un certain nombre d’édits ou de lois impopulaires. MC

Lire la suite