Dans les zones touristiques où la demande de logements sociaux équivaut au nombre de logements vacants et de résidences occasionnelles, on ne pourra satisfaire le droit au logement sans l’application de politiques, notamment foncières, conciliant tourisme et vie quotidienne des habitants

Pour ceux qui ne se souviennent plus ou qui avaient raté cette information, Laurent Fabius, le sinistre des Affaires étrangères qui porte dans son maroquin : « le tourisme », avait décidé d’accueillir des visiteurs « étrangers » à leur descente d’avion, à Roissy, afin de montrer que le tourisme était une priorité en France.

Le tourisme a existé de tout temps, de l’Antiquité à nos jours, mais il ne s’adressait qu’à une minorité de la population. Nous devons le développement du tourisme de masse à la grande conquête ouvrière des congés payés et aux luttes du Front populaire de 1936. Mais gagner le droit aux congés payés ne signifie pas partir en vacances. (…)

Excédentaire et pourvoyeur d’emplois, le secteur touristique pourrait contrebalancer en partie le déclin de l’industrie. Mais cet excédent est fragile. Dans ce secteur aussi, la France doit améliorer son offre pour rester dans la course.