La réalité du changement climatique ne fait plus réellement débat dans la communauté scientifique. Il faut dire que les faits sont têtus et que la mobilisation de la communauté scientifique qui étudie le système Terre a permis de « faire sortir du bruit » les preuves d’un dérèglement majeur.