Alors qu’Amnesty International estime que 60 % des femmes à travers le monde ne bénéficient pas d’un accès libre à l’avortement et que toutes les neuf secondes, une femme a recours à un avortement clandestin, alors que les gouvernements ultra-conservateurs gagnent du terrain en Europe, l’annonce du président Trump, attendue le mardi 22 mai, de supprimer les subventions fédérales aux cliniques pratiquant des avortements témoigne que les femmes sont les premières cibles des anti-démocrates.

Aymeric Elluin dénonce un « manque de sincérité et de transparence » des autorités françaises. La France devrait, selon lui, se montrer plus regardante quant au choix de ses clients et suspendre immédiatement …

Dans un rapport consacré à « l’impact disproportionné de l’état d’urgence », Amnesty demande au gouvernement de prouver l’efficacité de ces mesures, en cas contraire de renoncer à sa prolongation. L’ONG a rassemblé de nombreux témoignages montrant les violations des droits humains commises au nom de ce régime d’exception.

A l’ère des caméras de vidéosurveillance, de l’identification biométrique ou encore du mobilier urbain dissuasif, on aurait pu croire le barbelé obsolète. Il reste pourtant largement utilisé dans le monde entier, même si, en Occident, où il demeure associé aux camps de concentration, on le réserve à des usages bien circonscrits. Inventorier ses multiples emplois ou ses substituts s’avère riche d’enseignements.

Quand une loi concernant notre sécurité et nos libertés est votée selon le principe de « la procédure accélérée », induisant un temps court entre son examen en conseil des ministres et celui à l’Assemblée nationale, sans débat dans la société, des questions se posent !

Un tribunal de Khartoum a condamné, jeudi 15 mai, une chrétienne soudanaise de 27 ans à la peine de mort pour apostasie (l’abandon public et volontaire d’une religion) et ce malgré les appels d’ambassades occidentales à un respect de sa liberté religieuse. La jeune femme, enceinte de huit mois, est actuellement détenue avec son fils de 20 mois, selon Amnesty International, qui a demandé sa libération immédiate.

Alors que l’hommage à N. Mandela est unanime, les dérobades d’« Invictus » sont à relever pour ne pas avoir une fausse idée sur la vie et les actions de Madiba.

Le choix de raconter l’après-apartheid à travers l’organisation par l’Afrique du Sud, en 1995, de la Coupe du monde de rugby, ne semble pas se justifier uniquement par sa cinégénie.

Invictus, réalisé par Clint Eastwood, témoigne aussi d’un credo idéologique peut-être inconscient, mais très caractéristique : faire tenir une société, ce n’est rien d’autre que lui offrir quelques satisfactions symboliques, en même temps que des modèles identificatoires qui stimulent l’initiative individuelle.

Roms : “Valls a commis une faute politique”

Geoffrey Le Guilcher a interviewé Laurent El Ghozi au sujet de la politique gouvernementale sur immigration Rom et les positions de Manuel Valls Laurent El Ghozi est président de la Fnasat (Fédération nationale des associations solidaires d’action avec les Tsiganes et les Gens du voyage), conseiller municipal à Nanterre et cofondateur du collectif national Romeurope – analyse la politique du gouvernement socialiste à leur égard.