Les éditorialistes ont ouvert leurs sacs à malice. Au fond du sac se trouve « populisme », lourd de sens, un synonyme traditionnel du poujadisme, avec son culte du chef et son idéologie réactionnaire. Jouant sur la proximité des sons, il tente d’y mêler depuis peu, tout ce qui est « populaire ». Ainsi a-t-on créé une confusion de sens aux fâcheuses conséquences.