La loi mobilités « victimise » la ruralité.

A l’issue de son adoption par le Sénat, le gouvernement a considéré le projet de loi d’orientation des mobilités (LOM) comme « une réponse forte aux fractures territoriales et sociales qui minent notre pays depuis des décennies ». C’est raté.

Lire la suite

Génial, ils déshabillent le service public au profit du privé

L’opération d’Élisabeth Borne (au demeurant décidé par le gouvernement tout entier) dans son projet de loi programme n’est rien d’autre que de réaliser des économies de l’État en faisant payer les trajets transport publics soit par les entreprises, soit par les salariés, retraités etc. MC

Lire la suite