Après chaque révolution d’ampleur, la culture en général, s’empare de l’événement développant-créant à cette occasion différents concepts artistiques… souvent personnels, mais parfois d’État. La révolution soviétique n’échappa pas à cette « naissance ». MC

C’est tout de même formidable. Cela fait plus de vingt ans maintenant que Michel Husson et Dominique Plihon ont montré, vastes études statistiques à l’appui, que le capitalisme actuel était insoutenable, car trop défavorable aux salariés et trop favorable aux actionnaires. Leurs travaux, solides, précis, n’ont pas été lus, parce que ce sont des économistes de gauche, et donc des idéologues. Alors que les économistes de droite, ben, ce sont juste des économistes.

… Voilà ce qu’affirmait le très droitier HuffPost sur le Web, cela vous permettra de faire un constat accablant : le problème des hôpitaux du service public étaient déjà en faillite avant la pandémie. Ce n’est que grâce au dévouement de son personnel qu’il a fait dans la majorité des cas, face aux affluent de malade de la Covid… mais l’« hôpital malade » n’est pas guéri pour autant… Il est toujours victime du manque de financement. MC

Journaux, magazines, radios et télévisions ont suivi pas à pas, du 17 au 19 mai 2021, le débarquement massif de migrants – entre 8 et 9 000 selon les autorités espagnoles –, en majorité marocains, sur les plages de Ceuta, enclave espagnole en terres chérifiennes. 

Rendons-nous dans les bureaux de votes, dans les isoloirs, exprimons nos souhaits pour un programme. C’est non seulement un droit acquit pour toutes et tous, par toutes et tous, mais aussi le signe que nous sommes encore en démocratie, fut-elle piétinée par tant d’années d’exercices d’un pouvoir réactionnaire n’entendant que détricoter les acquis sociaux. Et même si elles n’étaient que celles-là, voilà au moins des raisons de ne pas s’abstenir. MC

 

Orfeo Negro n’est certes pas récent et le revoir serait certainement une déception tant nous sommes habitués maintenant a un découpage punch, cut… mais reste une couleur musicale, une ambiance… pour beaucoup la découverte d’une danse et d’un pays, enfin l’adaptation cinématographique un mythe ancien : « Orphée et Eurydice ».