À la recherche d’une hégémonie culturelle pour accéder au pouvoir, l’extrême droite est entrée dans une guerre de position, cherchant à sceller, par une bataille idéologique de tous les instants, l’alliance entre une partie du bloc populaire, que l’élection et la politique de M. Macron a renforcé et homogénéisé, et la bourgeoisie la plus réactionnaire, garante des intérêts capitalistes.

Face aux dernières prestations macroniénnes sur un de déconfinement distillées organisées dédies, diffusées via le PQR (Presse Quotidienne Régionale), on aurait aimé applaudir la réouverture des cinémas, des théâtres, des musées… Mais décidée sans concertation, avec des modalités floues et sous la menace d’une flambée de l’épidémie, elle ne peut que nous laisser perplexes. De la démagogie présidentielle ?

Le plan de réouverture […] proposé par le Président de la république est non seulement bourré d’incertitudes mais n’offre également, faute de mesures ambitieuses, aucune garantie sur le long terme à l’accompagnement des secteurs sinistrés.