Associations: comment la réforme du financement pousse aux échecs

Le financement des associations selon leurs projets et non plus selon leurs besoins a conduit au dérèglement du secteur et à la précarisation des salariés, exposés à une dénaturation de leur fonction et à la souffrance au travail.