Lors d’un récent bureau politique, Nicolas Sarkozy a sévèrement tancé Valérie Pécresse parce qu’elle bavardait avec sa voisine: “C’est bien la parité en politique, mais c’est bruyant !”. Retour sur cinq déclarations qui en font un digne représentant de la misogynie en politique.