Ce mensuel, qui depuis fort longtemps tente de vulgariser les « SCIENCES » ; « Science & Vie » (récemment racheté à Mondatori par le Groupe Reworld Media) a vu ses rédacteurs se mettre en gréve … Les Raisons …

De délocalisation en externalisation est devenu très dépendant de la Chine pour de nombreux médicaments.

La création par Suez d’une fondation aux Pays-Bas pour empêcher Veolia de racheter sa filiale eau est une idée brillante… et pleine de périls.

Si vous le permettez, chers amis, un petit point de la situation.

Contre l’avis des organisations de salariés et d’employeurs, le président de la République s’entête à vouloir réformer le système de retraite.

… L’« affaire » Suez-Véolia … La première réplique à l’invraisemblable opération de cession de Suez à Veolia n’a pas tardé.

L’autre jour, en reculant avec ma Dacia, j’ai très légèrement égratigné une magnifique Tesla.

Le costume n’est pas ajusté, l’élégance n’est pas la première de ses préoccupations. Il la joue rustique, n’a pas de compte Twitter. Pas du genre à faire ses deux heures de tennis par semaine, ni à avoir les yeux braqués sur sa montre connectée, à guetter les fameux 10.000 pas.

Un sacré finaud, cet Antoine Frérot ! Pour éviter, en rachetant son rival Suez, d’être accusé de créer un quasi-monopole dans les « services à l’environnement », le PdG de Véolia s’était engagé, sitôt l’affaire conclue, à céder la filiale eau de Suez en France. En revanche, le leader mondial de ces services écolos ne s’est pas appesanti sur le sort réservé à la branche déchets et recyclage de Suez. Et pour cause…

Le confinement n’a fait qu’accentuer la découverte de la culture via Internet. Ainsi s’est invité dans le salon la pratique du numérique pour des concerts en ligne, des pièces de théâtre, des expositions virtuelles, des visites de monuments ou de sites spécifiques. Ce changement de consommation de la culture n’est-il pas un danger à terme ? MC

La commission d’enquête du Sénat a livré les conclusions de son rapport, vendredi [18 septembre 2020], sur la gestion des autoroutes, dont les concessions ont été privatisées en 2006.

Ou comment considérer employés et salariés comme des unités jetables sans droit … la « serfitude seigneuriales » du moyen âge, est en marche !

Il ne surtout pas prendre les débatteurs pour des incultes. Si chacun des intervenants a répondu aux différentes questions, il n’en demeure pas moins que des divergences existent. Le représentant du Medef, ou le syndicaliste, est dans le rôle. Chaque lectrice, lecteur aura l’occasion d’apprécier ou non les dires de chacun. MC

Ne voulant plus réaliser le projet de rachat de Tiffany qu’il jugeait désormais trop cher, Bernard Arnault a obtenu du ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian une lettre qui lui a permis d’annuler son acquisition. Jamais un gouvernement n’est allé aussi loin dans le soutien d’un groupe privé.

Durant le confinement, plus d’un salarié sur cinq s’est retrouvé à devoir travailler à distance. Des questions nouvelles ont surgi de cette situation de télétravail en mode dégradé.

Emplois détruits, pays à terre, précaires aux abois, jeunes et femmes sur la touche… La crise du Covid fait de terribles dégâts, alerte l’Organisation internationale du travail (OIT).

Gare à ceux qui omettraient de porter un masque dans la rue : la police veille !

Le transport aérien représente le principal vecteur de la diffusion mondiale du Covid-19 et le secteur d’activité le plus affecté par la pandémie. Porté par la croissance débridée du tourisme, il se retrouve au carrefour des crises sanitaire, économique, sociale et environnementale. […]

En consacrant 20 milliards d’euros à la baisse des impôts sur la production, une vieille demande patronale, le gouvernement prouve qu’il est peu soucieux de vraie relance. Il poursuit sa politique en faveur du capital, quels qu’en soient les risques.

Qu’elle soit scolaire, salariale ou autre, face à une économie dévastée par la pandémie et l’inobservation durant la période estival de quelques règles pourtant élémentaires du respect de la santé aggravant les risques pour la santé au plan national, la rentrée cette année 2020 s’annonce très, très difficile. MC

À son université d’été, le Mouvement des entreprises de France surjoue le patronat uni et rassemblé. Si PME et grands groupes s’accordent pour réclamer toujours moins d’impôts, ils s’écharpent sur la répartition des profits. L’actuelle crise accroît la discorde.