Astek a jeté 200 de ses informaticiens à la corbeille

Le groupe de services informatiques pacsé avec des géants du CAC 40 a adopté un système à moindre coût pour se séparer de 10 % de sa masse salariale en deux ans, sans plan social. En ce jour d’assemblée générale des actionnaires, l’Humanité dévoile des documents confondants. Lire la suite

La Chine est-elle en train de racheter la France?

Le Club Med bientôt sous pavillon chinois?

Lire la suite