Ce que demontrent les ouragans US

Faisons-la courte.

Ian, l’ouragan qui a tué lors de son passage sur le sol US plus de 134 personnes, est comparé (en Floride et dans les deux Carolines), à Ground Zero.

Autrement dit à cette table rase qui a transformé à jamais le bas de Manhattan le 11 septembre 2001.

Est-ce fini? Non, cela commence, car les chefs à plumes de là-bas sont aussi crétins que les nôtres. Ils n’anticipent rien, ils reconstruisent vaille que vaille, façon Shadoks.

Une étude permet de se faire une meilleure idée de la situation (1).

Elle montre l’extraordinaire fragilité des hostos du sud des États-Unis face aux ouragans et à la montée des eaux de la mer.

Pendant 1 an, les télés américaines ont montré des équipes médicales contraintes d’évacuer des hôpitaux menacés de submersion, mais cette étrangeté risque de devenir une habitude. En effet, 682 d’entre eux sont directement exposés à des risques d’inondation en cas d’ouragans. Situés à moins de 15 km des côtes, ils servent au total à 85 millions d’habitants.

Selon les chercheurs, cela touche en priorité la Floride et le Texas, mais des villes comme New York ou Boston, bien plus au nord, sont elles aussi concernées. Un tiers des zones métropolitaines, le long du golfe du Mexique et des côtes de l’Atlantique, pourraient voir la moitié de leurs hôpitaux sous les eaux.

Que faire?

La réponse officielle est déjà connue : construire des digues encore plus hautes, mettre les hostos sous cloche. Mais, dit Aaron Bernstein, l’un des auteurs de l’étude, « transformer les hôpitaux en Fort Knox est utile, mais c’est loin d’être suffisant pour protéger la santé et l’accès aux soins […] Si vous ne pouvez pas faire entrer ou sortir des personnes et du matériel d’un hôpital encapsulé, il est très difficile de fournir des soins […] Nous l’avons vu après les ouragans passés, que ce soit Sandy ou Katrina, il y a d’énormes effets sur la santé en raison du manque d’accès ».

Car en effet, il y a aussi les routes. L’étude insiste sur l’inondation du réseau routier dans un rayon de 1,6 km autour des hôpitaux menacés.


Fabrice Nicolino Charlie Hebdo 12/10/2022


1. tinyurl.com/yr3sm6wa (en anglais).


Laisser un commentaire