Pour les Français, et les Parisiens en particulier, du 7 janvier au 13 novembre, l’année 2015 aura été choc comme aucune autre depuis des décennies. D’autant que, au-delà des attentats eux-mêmes, il y a tous les événements qu’on peut raisonnablement accuser d’être au minimum des amplificateurs.

Les médias français complaisants avec Michel Platini ?

La protection médiatique dont bénéficie le président de la fédération européenne de football, Michel Platini, remonte à sa carrière flamboyante de joueur, amorcée dans les années 70 Rien de très étonnant par conséquent si les journalistes spécialisés regardent à côté… quand Michel Platini admoneste les Brésiliens tentés de gâcher le Mondial alors qu’ils manifestent pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

« Le Brésil, faites un effort pendant un mois, calmez-vous ! Il faut dire aux Brésiliens qu’ils ont la Coupe du monde et qu’ils sont là pour montrer la beauté de leur pays et leur passion pour leur football. S’ils peuvent attendre au moins un mois avant de faire des éclats sociaux, ça serait bien pour l’ensemble du Brésil et la planète football », a finement ordonné Platini vendredi 25 avril, en marge de l’annonce des pays et villes candidats pour accueillir l’Euro 2020.