Pour les Français, et les Parisiens en particulier, du 7 janvier au 13 novembre, l’année 2015 aura été choc comme aucune autre depuis des décennies. D’autant que, au-delà des attentats eux-mêmes, il y a tous les événements qu’on peut raisonnablement accuser d’être au minimum des amplificateurs.