La découverte des virus bactériophages faite en 1917 par le médecin franco-canadien Félix d’Hérelle, des virus tueurs de bactéries grâce auxquels la médecine remporta de nombreux succès thérapeutiques jusqu’en 1945, date à laquelle ils furent « détrônés » par les antibiotiques et jetés aux oubliettes.