Historien britannique, formé au Merton College, Robert Gildea est professeur à l’université d’Oxford, où il occupe la prestigieuse chaire d’histoire contemporaine. Docteur, spécialiste de la France des XIXe et XXe siècles, il répond aux questions de Pascal Boniface (President de l’IRIS) à l’occasion de la parution de son ouvrage « L’esprit impérial – Passé colonial et politiques du présent » aux éditions Passés composés.

Un article trouvé dans le « blog » du « Monde Diplomatique » qui bien qu’un peu long, un peu intellectuel, décortique la sémantique utilisée par maints personnalités du monde politique. après chacun pourra toujours philosopher sur l’étendue ou la restriction des mots sélectionnés.

 Raphaël Glucksmann vous écrivez «Si nos aînés ont vécu dans un monde saturé de dogmes et de mythes, nous sommes nés dans une société vide de sens ». Pourquoi cette approche générationnelle permet-elle, selon vous, d’appréhender la crise politique actuelle ?