L’école privée chouchoutée

Le diable se niche dans les détails.

Une circulaire (révélée par Le Café pédagogique) vient d’ouvrir les fonds sociaux aux écoles privées sous contrat.

Il s’agit de crédits alloués aux collèges et aux lycées pour permettre d’aider ponctuellement les familles les plus en difficulté.

Sauf que, à crédits constants, cette mesure risque d’impacter l’argent restant pour les établissements publics. Et ce d’autant plus que le ministère a réduit ce budget de 17% entre 2017 et 2022, selon l’Union nationale des syndicats autonomes (Unsa).

En plus, les directeurs d’établissement privé pourront y puiser directement pour leurs élèves, alors que le principal d’une école publique doit passer au préalable par le conseil d’administration.

Bref, un nouvel avantage accordé aux établissements privés au détriment du public.


Laure Daussy. Charlie Hebdo 13/07/2022


Une réflexion sur “L’école privée chouchoutée

  1. bernarddominik 18/07/2022 / 20:07

    C’est dingue le pouvoir des jésuites en France.

Laisser un commentaire