Une décision lourde de conséquence …

Si Muriel Pénicaud espérait que sa décision passe inaperçue, c’est raté. Ce 26 mars [2018], de 19 h à 21 h, une centaine de personnes – parmi lesquelles Olivier Besancenot, Jean-Luc Mélenchon ou encore Jean-Pierre Mercier (de Lutte Ouvrière) – ont fait un maximum de bruit rue de Grenelle, face aux portes closes du ministère du travail, pour protester contre le licenciement de Gaël Quirante, syndicaliste à Sud Poste 92 […]

Lire la suite