Mots-clés

, , , , , , ,

Une poignée d’irréductible issu de l’ancien mouvement contre le mariage gay vont ressortir chaussures et pancartes des que Ludovine de la Rochère et, (aurait dit le général De Gaulle), un quarteron d’associations extrémistes radicales catholiques) lancera les hostilités contre l’extension de la PMA. MC.

[…] Que pèse vraiment la Manif pour tous ?

Question délicate pour évaluer l’influence d’un mouvement qui sut mettre dans la rue plusieurs centaines de milliers de personnes en 2012-2013 mais qui, depuis, ne semble pas rallier davantage que sa base. Lors de sa dernière université d’été, le mouvement a rassemblé quelque 400 personnes. Un carré de fidèles qui trépignerait d’impatience, selon Ludovine de la Rochère. «Beaucoup de nos sympathisants aimeraient manifester contre l’extension de la PMA, mais le moment n’est pas encore venu», juge la présidente du collectif, à l’organisation rigoureuse, au fichier de 450 000 adresses mail et au millier de bénévoles actifs.

Pour autant, LMPT semble incertaine sur sa capacité à mobiliser massivement.

  • Ludovine de La Rochère : «L’action de demain, si elle devait survenir, prendrait des formes différentes par rapport à 2013.»
  • L’Alliance Vita, par la voix de son délégué général Tugdual Derville, veut croire que Macron ne pourra pas «se payer le luxe d’une grande bataille sociétale, encore moins avec la perspective des européennes». Là réside peut-être la stratégie de ces agitateurs : dramatisation des enjeux et pari sur un pourrissement de la situation.
  • Charles de Meyer, un ancien du Printemps français, groupuscule radical actif en 2013, se dit partisan «d’actions coup de poing», citant en exemple l’action des Bonnets rouges bretons contre les portiques : «En deux manifs, ils ont eu ce qu’ils voulaient. […] Il faut que le gouvernement se rende compte qu’il va se taper un rapport de force pendant six mois, visible chaque jour à la télé et dans la rue.»
  • Autre piste, […] le lobbying auprès des politiques. C’est par exemple la mission de Bertrand Lionel-Marie, responsable bioéthique au sein des Associations familiales catholiques (30 000 familles adhérentes).
  • Depuis la rentrée, Geoffroy Lejeune, directeur de la rédaction de Valeurs actuelles, hebdo opposé à la PMA, dispose d’un billet politique quotidien dans la matinale de LCI. Le 1er octobre, il y évoquait les ambitions renouvelées de LMPT : «Ces opposants se sont structurés, ils sont rentrés dans les partis politiques, […]
  • Ce que dit le patron du magazine de la nouvelle droite radicale n’est pas anodin. Cinq ans après sa lutte contre le mariage pour tous, les proches de LMPT ont envahi les plateaux télé, les studios radio et les sites internet.
  • Actuellement en tournée médiatique pour la promo de son livre sur #MeToo, Eugénie Bastié, journaliste au Figaro, incarne cette tendance conservatrice. Elle aussi a son rond de serviette à LCI.
  • Dans le rôle d’égérie de la droite catho «antimoderne», Eugénie Bastié est concurrencée depuis quelques semaines par Charlotte d’Ornellas, journaliste à Valeurs, qui réussit l’exploit d’être «polémiste» sur BFM TV et CNews.

Qu’elle sera l’attitude réelle de l’épiscopat sachant que « La Manif pour tous » a créé de grosses fractures au sein du catholicisme français qui n’est pas, loin de là, aligné sur ses positions identitaires et ultraconservatrices. La hiérarchie catholique tente de jouer plutôt le dialogue et l’apaisement. […]


Article de Laure Equy , Sylvain Mouillard , Bernadette Sauvaget et Jérôme Lefilliâtre revisité, Libération Titre original : « Quatre familles contre la PMA » – Source (Extrait)