Être élu n’est pas une sinécure

Après la loi de moralisation, les ordonnances sur la loi travail, la loi antiterroriste, certains députés, notamment ceux qui découvrent le Parlement, avouent être « au bout du rouleau ». « J’espère que ce sera un peu plus calme l’année prochaine », reconnaît Fabien Gouttefarde, député LREM de l’Eure. « Je n’ai pas le temps de lire, d’écrire, de réfléchir […] » « Ils veulent tout faire ! Or c’est impossible ! »

Lire la suite