Retour sur des positions néolibérales présentées par M.Valls et E.Macron

En déplacement à Londres le 6 octobre 2014, Manuel Valls a frappé fort. « Je refuse qu’on vive avec un chômage de masse parce qu’il est bien indemnisé », lâcha-t-il alors à la presse. Six mois à peine après la signature de la nouvelle convention chômage qui repousse à 2016 tout projet de réforme de l’Unédic, Le Premier ministre socialiste semble vouloir réformer encore l’assurance chômage. Lire la suite