Si je me suis abstenu lors du deuxième tour de la présidentielle, bien évidemment j’ai participé à l’élection des députés. Dans ce sens, je me mets à la place des électrices et électeurs qui ont élu fonction de leur programme spécifique de campagne, des députés LR où PS … qui maintenant, vont grossir les rangs du mouvement la république en marche (LREM) alors que ces votantes et votants avaient refusé d’apporter leurs voix aux représentants  subordonnés d’Emmanuel 1er.