On se souvient qu’au début de la reprise en main par Vincent Bolloré de la ligne éditoriale de Canal+, une enquête consacrée au Crédit mutuel avait été trappée. Une censure qui avait fait du bruit. C’est sûrement pour éviter ce barouf médiatique désagréable que dorénavant, sur la chaîne cryptée, on veille en amont sur les sujets. En éliminant tout ce qui dérange.

La direction de Canal + a décidé de ne pas poursuivre la procédure de licenciement contre le journaliste Jean- Baptiste Rivoire, rédacteur-en-chef adjoint du magazine Spécial Investigation. Convoqué lundi 19 octobre par la direction des ressources humaines de la chaîne, M. Rivoire, assisté du délégué syndical CGT, s’est vu remettre une lettre en mains propres dans laquelle il est informé que Canal+ ne poursuivra pas la procédure initiée à son encontre le 9 octobre.