3 octobre 1935 : l’Italie fasciste à l’assaut de l’Éthiopie

Sur l’initiative du « Duce » Mussolini, lançait ses troupes sur l’Éthiopie. Cette agression d’une puissance impérialiste contre un peuple vivant encore à l’heure féodale allait faire des centaines de milliers de victimes dans la population. Elle allait aussi marquer une étape dans la marche vers le second conflit mondial.

Alors que le « oui » à l’indépendance opère une remontée spectaculaire dans les sondages, la panique s’empare de la classe politique anglaise.

Les indépendantistes écossais, qui espèrent coiffer sur le poteau les unionistes à l’issue du référendum du 18 septembre, ne mènent pas un combat ordinaire. Dire qu’il n’y a pas trace dans leur discours de nationalisme serait exagéré. Mais la dimension identitaire est loin d’être primordiale.