Étant pour la liberté de jugement, la liberté d’expression, je ne suis pas un apôtre de la censure. Il faut certes des limites et le CNC et l’avance sur recette à la vue d’un scripte doit être en mesure d’interdire un sujet « mettant en danger la morale ».

Dans le cas de « Love » comme dans celui antécédemment de « Baise-moi » et d’autres, je trouve qu’à partir du moment ou l’on a laissé le « tournage » se dérouler, c’est faire beaucoup de publicité pour un film d’autant que ce n’est pas -ce ne sont pas, a mon humble avis- une/des réussite(s) dans le genre. MC