Podemos et Izquierda Unida cherchent à faire dérailler les trains de Rajoy et Puigdemont lancés l’un contre l’autre. Selon eux, la majorité des Catalans ne veut ni sécession ni tutelle.

Déclaration unilatérale d’indépendance (DUI) ou article 155 de la Constitution suspendant l’autonomie de la Catalogne : depuis plusieurs semaines, deux scénarios concurrents se déroulent en parallèle sans jamais se croiser…

Voilà un avis qui parait frappé du bon sens, Il est en tous cas hors des affirmations consensuelles actuelles véhiculées par les gouvernants, ministres, diplomates, analystes économiques et politiques, diffusées par les médias.

Après le vote sur l’indépendance organisée-souhaitée par la Catalogne et les incidents fomentés par le gouvernement Rajoy, les médias façonnent l’information selon leur orientation et attachement envers l’un ou l’autre des protagonistes … A vous de vous faire une opinion. MC

Les partis séparatistes pourraient prendre le contrôle du parlement de la Catalogne lors des élections de dimanche, un fait susceptible de voir cette région espagnole s’avancer davantage sur la voie d’une déclaration unilatérale d’indépendance de l’Espagne, dont le gouvernement central dit qu’elle est impossible.

Écosse, Catalogne, Flandre… les mouvements régionalistes fleurissent, au risque d’un morcellement de l’espace politique européen. Ils se nourrissent de l’identité culturelle de leur région.

Mais s’ils prennent de l’essor, c’est aussi que les citoyens de ces zones s’en saisissent pour faire entendre d’autres revendications, non identitaires.