Mots-clés

,

Chaque jour, la filiale d’EDF Enedis chargée de la distribution du courant affirme installer 30.000 compteurs intelligents Linky. Et il y en aura plus de 32 millions en service à la fin du quinquennat Macron.

Ce n’est pourtant pas faute de protestations en tout genre. « Le Figaro » (9/5) rappelle la violente agression dont a été victime un poseur de Linky dans le village de Bagnols-en-Forêt (Var), le 30 avril, et affirme que « le fait divers (…) révèle le malaise d’une France d’en bas en révolte contre les changements imposés par la superstructure ».

Précision : la « France d’en bas » a surtout compris que le compteur « intelligent » rapporterait, selon la Cour des comptes, une marge de 500 millions à Enedis.

Sur le dos des abonnés bien évidemment.

Moutons quelques fois certes, mais ils ne tolèrent pas d’entre privés de leur manteau de laine pour engraisser quelques boucs