Un marché commun pour marginaliser la Chine

Signé en Nouvelle-Zélande le 4 février 2016, mais pas encore ratifié, le traité transpacifique constitue l’une des pièces maîtresses du « pivot asiatique » entamé par l’administration Obama en 2011.

L’opposition à ce traité a animé les campagnes de MM. Bernie Sanders et Donald Trump. Au point que Mme Hillary Clinton a dû s’en désolidariser.