Après la baisse sans précédent des cotisations sociales, les patrons voudraient sabrer dans les salaires. À commencer par le SMIC. Pierre Gattaz (MEDEF) n’hésite pas et réclame un SMIC au rabais pour les jeunes. Le gouvernement s’insurge et prétend qu’il n’est pas question de toucher au salaire minimum… Mais qu’il ne faut surtout pas augmenter les salaires.

Vous avez dit jeu de rôle ?