Après avoir laissé une ardoise aux états Belge et Français, résultat de la faillite de la banque Dexia spécialiste de prêts aux collectivités locales (notamment des municipalités, intercoms, etc.), les principaux dirigeants remerciés « récoltent », pour leur incapacité à générer cette officine bancaire, de sommes colossales, indécentes. Licenciés pour fautes graves ils ne devaient même pas toucher un centime. C’est honteux ! Salarié, ouvrier, mettez votre société en faillite et vous verrez si vous pouvez prétendre à recevoir pour cette action, de telles sommes ! MC