En cas de factures impayées, le robinet continuera de couler. Le Conseil constitutionnel a validé vendredi l’interdiction totale des coupures d’eau introduite dans la loi française en 2013, mesure qui avait été contestée par le distributeur Saur.