De quel droit « nous », c’est‑à-dire les États-Unis et la France, pouvons-nous nous proclamer, en dehors de tout droit international, juges, et décider que tel ou tel, et non tel autre – notamment parmi nos « alliés » a commis un crime contre l’humanité et que nos forces armées doivent le punir ?