Pourquoi se précipitent-ils, en Arabie Saoudite?

L’empressement de ces chefs d’État et de gouvernement à se rendre dans la capitale saoudienne pour présenter leurs condoléances au nouveau monarque, Salmane, demi-frère du défunt, est sans doute le signe le plus cynique de realpolitik qu’on puisse livrer aujourd’hui. Le pays est en effet l’un des plus rétrogrades de la planète. Lire la suite