Étiquettes

Ils sont de plus en plus nombreux à se rebeller contre Amazon, accusé de tout détruire sur son passage : petits commerces, emplois, paysages… Jusqu’à faire vaciller ce géant de l’e-commerce, à qui la crise sanitaire a globalement plutôt bien profité ?

Les sandales de Patrick Genay [apiculteur] font craquer les brindilles brûlées par le cagnard, sur les galets roulés caractéristiques des vignobles de la vallée du Rhône. « Voilà, là, on est à l’intérieur de l’entrepôt. » Il faut de l’imagination pour se figurer, dans cette garrigue entourant le majestueux pont du Gard, un centre de tri Amazon de 40.000 mètres carrés au sol, haut d’au moins cinq étages, ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

« Au contraire, reprend Patrick, il faut en manquer cruellement pour accepter un projet pareil, livré clé en main à la municipalité. » La municipalité, c’est celle de Fournès, village d’un millier d’âmes entre Nîmes et Avignon, dont l’emplacement, à la sortie 23 de l’autoroute A9, permettrait aussi de desservir l’Espagne et l’Italie. Le projet d’entrepôt, qu’Amazon refuse de confirmer, a fuité par le biais d’un conseiller Pôle emploi du coin, avant de se transmettre par le bouche-à-oreille.

[…] Chacun a ses raisons de s’élever contre l’arrivée de la multinationale de Jeff Bezos, l’homme le plus riche de la planète : la bétonisation, l’évitement de l’impôt, les conséquences pour les commerces, l’environnement ou la santé… « Mais ce qui rassemble tout le monde, c’est l’aspect paysager, résume Patrick Fertil, pharmacien en préretraite. Faire pousser une verrue gigantesque de la taille des arènes de Nîmes à 4,5 kilomètres du pont du Gard, classé à l’Unesco, c’est catastrophique pour notre territoire. »

Le projet, validé par l’état, est suspendu en raison de plusieurs recours administratifs. Henri Fuhrmeister, professionnel du bâtiment, a déposé plainte au pénal pour prise illégale d’intérêts car certains des terrains vendus au constructeur appartiennent à des élus, dont le maire. […]

 « Amazon profite de la situation de pauvreté de certains territoires pour faire du chantage à l’emploi », ajoute Monique Roques, ancienne institutrice. Sur les 500 postes promis au départ, il n’est plus question que de 150.

Quoi qu’il en soit, la firme de Seattle détruit plus d’emplois qu’elle n’en crée : l’ancien secrétaire d’état au numérique Mounir Mahjoubi a estimé que, pour un emploi créé par Amazon France, entre deux et trois étaient perdus dans les commerces de proximité.

Les Gardois sont optimistes : ils ont réussi à fédérer associations environnementales, altermondialistes, culturelles, Gilets jaunes, confédération des commerçants et députés de gauche et de droite. Une alliance inédite qui a abouti à une proposition de loi pour arrêter l’implantation de nouveaux entrepôts de commerce en ligne, et dont ils espèrent qu’elle sera intégrée à celle d’un moratoire sur les zones commerciales, proposée par la Convention citoyenne et approuvée sur le principe par Emmanuel Macron.

[…]


Romain Jeanticou et Olivier Tesquet. Télérama. Titre original : « Amazon : du Gard à l’Inde, la foudre contre le géant s’organise ».

Romain Jeanticou et Olivier Tesquet. Télérama. Titre original : « Amazon : du Gard à l’Inde, la foudre contre le géant s’organise ». Source (extrait)