Mardi 6 novembre dans la soirée, les États-Unis auront sans doute un élément de réponse à la question que se posent nombre de leurs concitoyens, majoritairement démocrates. Donald Trump n’a-t-il été, il y a deux ans, que le produit accidentel de circonstances. Ou bien incarne-t-il au contraire le virage nationaliste d’une Amérique oublieuse de ses devoirs de grande puissance, obnubilée par la défense égoïste, coûte que coûte, de ses intérêts ?

Les élections primaires américaines ont rendu leur verdict. Début novembre 2016 devront s’affronter Donald Trump côté Républicain et Hillary Clinton côté Démocrate. Ce sont deux leaders qui s’opposent, autant par leur personnalité que par leur programme, ce qui devrait susciter un grand intérêt partout dans le monde.