La loi Cazeneuve « antiterroriste » est liberticide

Prenant appui sur les situations du Mali, de la Libye, d’Irak et de Syrie, sur l’engagement d’un certain nombre de Français’ aux côtés du Daech, et sur les actes criminels individuels de Mehdi Nemmouche et de Mohamed Merah, le gouvernement est en train de faire adopter par le Parlement une loi censée prévenir les menaces terroristes à venir.