Benalla et comparses, font trembler l’État.

Ce n’est pas la première fois qu’Édouard Philippe joue les pompiers de service. Déjà, au déclenchement de l’affaire Benalla, au plus fort d’un mois de juillet, [il] avait tenu la maison macroniste à l’Assemblée […], [mais cette fois l’affaire prend une tout autre tournure.]

Lire la suite