Votée à une large majorité, à main levée, vers 11h45 par les députés européens en session plénière à Bruxelles, la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen fait suite à une demande du Parquet de Nanterre après que la députée européenne ait twitté des images d’exécutions du groupe Etat islamique.