Nicolas Sarkozy n’a sans doute jamais été aussi proche d’un procès susceptible de compromettre son avenir politique. Tel est le principal enseignement de la décision rendue, le 7 mai, par la cour d’appel de Paris, qui a repoussé les requêtes en annulation déposées par les conseils des trois personnes poursuivies dans une affaire de corruption et trafic d’influence à la Cour de cassation, validant ainsi totalement l’enquête des juges Claire Thépaut et Patricia Simon.

Sarko poster