Personnellement nous ne prônerons pas le pour ou contre l’emballement médiatique autour de ce qui est appelé l’« affaire Mila » (cette ado de 16 ans s’étant exprimée sur une religion), mais sur le fond. Blasphème ou liberté d’expression… ou encore, peut-on tout dire … ???.