Pas de fusion PPE-RSA, perdants ou gagnants ?

La PPE encore gelée l’année prochaine. Le RSA augmente de 2 % au 1er  septembre. L’éventuelle fusion des deux dispositifs reportée mais pas abandonnée

Le gouvernement justifie le nouveau gel du barème de la prime pour l’emploi l’an prochain par le coup de pouce donné au Revenu de solidarité active -RSA.

Le gouvernement a renoncé à ce stade à fusionner le RSA activité et la PPE dans une nouvelle « prime d’activité », comme le suggère le député Christophe Sirugue (PS), le dossier étant complexe techniquement et sensible politiquement.

La réforme ferait des gagnants mais aussi beaucoup de perdants au sein d’une population peu aisée, ce qui explique la prudence des ministres « sociaux » et de Matignon, précisent Les Echos.

Le gouvernement met en avant les efforts engagés dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté, qui prévoit en particulier une hausse du RSA de 10 % en plus de l’inflation sur cinq ans. Un premier relèvement de 2 % doit intervenir en septembre.

L’économie générée par le gel de la PPE correspondant peu ou prou au coup de pouce donné au RSA.

Marie-Arlette CARLOTTI, la ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, se fend d’un communiqué (30-07) pour signaler qu’elle « reste mobilisée pour réformer ces dispositifs mais aussi et surtout pour mieux accompagner les travailleurs modestes ».

Les deux dispositifs actuels coûtent environ 4 milliards d’euros par an à l’Etat. Près de 8 millions de personnes réparties au sein de 7 millions de foyers (6,3 millions de foyers pour la PPE, 700 000 pour le RSA activité) en sont bénéficiaires.

INFOS+

La prime pour l’emploi à nouveau gelée en 2014 – Les Echos 30 juillet 2013
La réforme de la Prime pour l’Emploi et du RSA activité n’est pas abandonnée – communiqué ministériel

Source Annuaire Sécu – Lettre N° 563

Laisser un commentaire