Pour le droit de tout dire

 

Les dirigeants politiques et les responsables religieux sont-ils obligés d’imputer la responsabilité des violences à l’auteur d’un navet foutraque, l’Innocence des musulmans, comme pour accorder des circonstances atténuantes à l’ire des intégristes ? Doivent-ils dénoncer comme une  » provocation  » l’initiative de Charlie Hebdo de publier des caricatures ?
Lire la suite