Kenya. Les chebabs promettent un nouveau bain de sang

Deux jours après le massacre sur le campus de Garissa, les islamistes somaliens adressent un communiqué au peuple kényan. Ils lui promettent de nouveaux massacres, et des rues où ruisselleront le sang. Lire la suite