Kenya. Les chebabs promettent un nouveau bain de sang

Deux jours après le massacre sur le campus de Garissa, les islamistes somaliens adressent un communiqué au peuple kényan. Ils lui promettent de nouveaux massacres, et des rues où ruisselleront le sang. Lire la suite

Kenya. Le pays sous le choc après l’attentat de Garissa

Garissa, est du Kenya, le 3 avril 2015. Un homme lit le journal au lendemain de l’attaque de l’université de la ville par les terroristes d’Al-Chabab.

L’attaque du campus de l’University College de Garissa, ville de l’est du Kenya proche de la frontière somalienne, par les terroristes d’Al-Chebab a fait au moins 147 morts, essentiellement des étudiants. L’ampleur de ce drame national résonne à la une de la presse kényane ce 3 avril. Lire la suite