Donner au public « ce qu’il demande »

Jusqu’à présent, la qualité des médias audiovisuels, public et privé confondus, n’était pas vraiment un sujet. Puis le président de la République découvrit que la télévision était mauvaise. Il exigea de la culture. En attendant que la culture advienne, l’animateur Patrick Sabatier est de retour sur le service public. En revanche, des émissions littéraires disparaissent les unes après les autres. C’est la culture qui va être contente. Lire la suite