Cet article paru dans « les Echos » présumant certainement la victoire de Fillon et la mise en place de son programme, engage dès à présent le lecteur à admettre avec cet exemple, de la justesse de la suppression d’un paragraphe fiscal : « pour qu’il n’y ait plus d’exodes fiscales, il faut supprimer l’ISF »  … Tiens mon œil !